Charb : « Je préfère mourir debout que vivre à genoux»

E assim foi.

Anúncios