Affaire des écoutes : Sarkozy mis en examen

Après une journée de garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour « corruption active », « trafic d’influence » et « recel de violation du secret professionnel » dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 juillet dans le cadre d’une enquête sur un trafic d’influence présumé.

Por cá, as escutas seriam motivo de polémica e o essencial seria saber se eram destruídas pelo fogo ou à martelada.

Vai ser divertido ver as reacções tanto dos marinhospintos e sousastavares que muito criticaram as escutas que envolviam o engenheiro, como daqueles que as defendiam, agora que atingem o centro da sua área política e das práticas de financiamento paralelo das 2organizações”.